Archive for septembre 2011

Résultat du test théorique du brevet de base

septembre 23, 2011

J’ai enfin passé mon test théorique du brevet de base d’avion composé de 60 questions, le 14 septembre 2011.

J’étais arrivé le troisième à l’examen à la salle d’examen de Lyon.. Je crois que j’étais arrivé 1h30 avant l’heure prévue. Le truc, c’est que j’ avais peur des bouchons, donc on est parti tôt, mais un peu trop. L’ambiance à l’attente de l’ouverture de la grille était bonne, les gents discutaient de leurs expériences, des questions auxquelles ils n’arrivaient pas à répondre. J’ai donc pu à cette occasion lever le doute a une personne à propos d’un problème de message METAR (BKN 050 c’est fragmenté 5000ft ou 500 ft ? Bah 5000 bien sur !). Puis la barrière s’ouvre et l’attente continue à l’intérieur, au chaud. L’heure venue, les deux surveillantes arrivent et un par un elles nous appellent pour rentrer dans la salle d’examen. Une fois rentrés, on nous indique que les « brevets de bases » sont au fond à droite de la salle, je trouve ma place et m’assoie. Les table était vraiment grandes, du genre d’une table à manger de salon, ça change du collège et du lycée. Je sors ma convocation et ma pièce d’identité et j’attends. On nous donne les dernières consignes (dont une marante nous conseillant de mettre quand même une réponse même si on ne sait pas), puis on nous distribue les sujets à l’envers. En suite, quand tout le monde est prêt, on nous annonce le grand moment, on peut commencer (avec 5 min de retard sur l’heure prévu : 10h05).

Je finis toutes mes 60 questions en 20 min sur l’heure trente minutes disponible. J’ai donc eu le temps de me relire et relire, et de faire quelques dessins et schéma, juste pour le style… Je me dis qu’en fait je suis peut être allé trop vite, mais même après m’avoir relu plusieurs fois, je ne change aucune de mes réponses.

Deux ou trois jours plus tard, je reçois mes résultats, enveloppe demie-A4, je suis à mon aéroclub quand elle arrive dans la boite au lettre. Quand mon père vient me chercher, il m’annonce que la réponse est arrivée, il n’a pas ouvert, mais me dit qu’il a confiance. Une fois à la maison, je l’ouvre proprement au couteau, je sors son contenu et je voie deux papiers, je me dis que s’il y en a deux c’est qu’il y a sûrement le certificat d’aptitude avec. Je déplie les papiers en je lis : résultat 60 et minimum à avoir : 45. Je me demande ou est mon score me disant que le nombre soixante est le nombre total de questions, mais après une brève relecture je comprends qu’en fait, j’ai fait 60 questions justes sur 60 (zéro fautes ! Cool !). Je suis content. Je regarde le deuxième papier et vois écrit en gros et en travers de la feuille: DGAC, et je vois écrit en titre « certificat d’aptitude ». Je suis content. Mes parents dans la même pièce que moi me félicitent.

Conclusion : Examen passé avec brio, tout juste, sans faute, et avec l’appréciation téléphonique de mon instructeur après lui avoir annoncé mes résultats –> « Joli coup chef ! »


Sondage de la rentrée

septembre 6, 2011

Cliquer sur le lien suivant pour accéder à la page des votes :

Combien mettriez vous pour exprimer votre rentrée en seconde au lycée (10 exprimant la joie la plus intense, et 1 l’angoisse total) :

Mon premier géocoin trouvé

septembre 6, 2011

Il y a quelques jours, je suis parti avec des amis à la recherche de caches (selon le principe du jeu du géocaching).

Explication en anglais :

Adresse du site mondial de géocaching : http://www.geocaching.com/default.aspx

 

 

J’ai donc trouver mon premier objet voyageur, il a parcouru un peu plus de 29 000 kms. Je vais bientôt repartir pour le remettre dans une nouvelle cache mais seulement après avoir pris une ou deux photos que je publierai sur la page de son propriétaire : http://www.geocaching.com/track/details.aspx?guid=47db34d0-e2bc-4de8-aefc-a8f6c98576cc

 

Rentrée scolaire 2011, Suite1

septembre 6, 2011

La rentrée s’est plutôt bien passer j’ai vu la plupart de mes profs et j’ai vu mon emploi du temps qui n’est pas si mal que ça : je n’ai pas cour le samedi ni le mercredi après midi, mais par contre je commence tout les matins a 8H00 et je finit tout les soir à 17H25 sauf le jeudi (ce que je trouve plutôt tard).

Je pense avoir compris le fonctionnement du lycée, j’ai eu le droit a une visite pour repérer les classes où je vais avoir cour (le chiffre de la centaine du numéro de la salle donne l’étage de la salle)

La préparation du test théorique du BB (Brevet de Base)

septembre 2, 2011

Je me suis fixé deux semaines de révisions.

Du premier septembre au quatorze septembre je me suis mis en tête de réviser tout les soirs et faire plusieurs QCM d’entrainement.

Je m’entraine avec les deux sites suivants :

http://www.chezgligli.net/ (mon préféré car petit suivi des résultats, et temps de réponse en fin d’examen)

http://www.aeropilot.fr/examen-theorique.html (cool par l’enchaînement des 60 questions, plus de difficultés)

Je me suis aussi fait des fiches a l’aide de photocopies tirés du livre du pilote privé et des livrets et petits livres que j’ai collectés, dont :

*pour la météo :

https://aviation.meteo.fr/vfrdoc/guide_aviation.pdf

*pour le reste :

– « le guide du pilote VFR »

– « le guide VFR »

-et un ou deux schéma de « compléments aux cartes »

Je suis donc en pleine relecture de mon livre, que je trouve toujours aussi long à lire mais aussi extraordinairement passionnant !!

La rentrée scolaire 2011

septembre 2, 2011

Au moment ou j’écris ces lignes (vendredi 02/09/2011), je n’ai vraiment pas envie d’aller au lycée (en seconde).

Baptême de planeur

septembre 2, 2011

Un début d’après midi je part avec mon père en direction du terrain de Challes Les Eaux voyant que le ciel serait apte nous accueillir. Nous cherchons l’entrée du club de planeur et nous finissons enfin par trouver en contournant le centre militaire des chasseur alpins. J’arrive enfin sur la piste et je demande pour faire un bapteme, on me repond qu’il il a de la place (quel chance !) et que ça va peut être être possible. Malheureusement le treille tomba en pane au mauvais moment et je ne pu donc pas voler ce jour là.

Un autre beau jour de ciel bleu on y retourna et cette fois ci c’était la bonne, on me demenda de remplir quelques papiers pour l’assurence et tout… puis je me retrouvi a enfiler un parachute (on sait jamais) et je monta dans un bel oiseau blanc.

Après quelques petites explications et après avoir blablater à la radio le cable se tendi ! Quelques seconde après une forte accélération me plaqua bien net donc mon siège, nous avions décolé. La monté fut plutôt rapide grace au vent de face, et en quelques dizaines de seconde on s’était retrouvé a quelques centaines de mettres. La cable fini par se détacher et on vira à droite en direction du relief.

Sur ce coup je compri réellement ce qu’était une vrai « turbulence » (ça change de l’avion), ça monte monte ça descend, on ressent tout les courants d’air qui nous porte. Pour moi ça c’est voler « avec » l’air.

Après quelques explication sur les pompes thermiques et les ascendances dynamiques mon instructeur m’expliqua le principe d’évitement du trafic et du relief en planeur (autant dire qu’on est plutôt près les uns des autres).

Par la suite du vol on s’est enfoncé dans, entre, et sur le relief pour rejoindre les falaises du Margeriaz abondamment arrosé par le soleil. Après avoir atteint une hauteur convenable nous mitions car vers la croix du Nivolet, on passa juste à coté et on poursuivi sur la chaîne du Revard. Au travers de ma maison on faisait demi-tour, on faisait désormais cap vers le terrain. Dans la ligne droite mon pilote d’instructeur (après avoir pris connaissance de mon expérience d’élève pilote de 25h et de pilote solo de 2-3h) me laissa les commandes jusqu’au début de la vent arrière, je pu donc m’exercer au virage en planeur (différent par le grand allongement des ailes), et a la mise en descente grâce aux volets et aux aérofreins (c’est pas tout mais ça plane pas mal comme oiseaux, c’est pas facile a faire descendre).

Au final un très beau vol qui me donne encore plus envi de dédier ma vie a l’aviations.

 

Et vive l’aviation !

http://www.planeur-challes.fr/