Baptême de planeur

Un début d’après midi je part avec mon père en direction du terrain de Challes Les Eaux voyant que le ciel serait apte nous accueillir. Nous cherchons l’entrée du club de planeur et nous finissons enfin par trouver en contournant le centre militaire des chasseur alpins. J’arrive enfin sur la piste et je demande pour faire un bapteme, on me repond qu’il il a de la place (quel chance !) et que ça va peut être être possible. Malheureusement le treille tomba en pane au mauvais moment et je ne pu donc pas voler ce jour là.

Un autre beau jour de ciel bleu on y retourna et cette fois ci c’était la bonne, on me demenda de remplir quelques papiers pour l’assurence et tout… puis je me retrouvi a enfiler un parachute (on sait jamais) et je monta dans un bel oiseau blanc.

Après quelques petites explications et après avoir blablater à la radio le cable se tendi ! Quelques seconde après une forte accélération me plaqua bien net donc mon siège, nous avions décolé. La monté fut plutôt rapide grace au vent de face, et en quelques dizaines de seconde on s’était retrouvé a quelques centaines de mettres. La cable fini par se détacher et on vira à droite en direction du relief.

Sur ce coup je compri réellement ce qu’était une vrai « turbulence » (ça change de l’avion), ça monte monte ça descend, on ressent tout les courants d’air qui nous porte. Pour moi ça c’est voler « avec » l’air.

Après quelques explication sur les pompes thermiques et les ascendances dynamiques mon instructeur m’expliqua le principe d’évitement du trafic et du relief en planeur (autant dire qu’on est plutôt près les uns des autres).

Par la suite du vol on s’est enfoncé dans, entre, et sur le relief pour rejoindre les falaises du Margeriaz abondamment arrosé par le soleil. Après avoir atteint une hauteur convenable nous mitions car vers la croix du Nivolet, on passa juste à coté et on poursuivi sur la chaîne du Revard. Au travers de ma maison on faisait demi-tour, on faisait désormais cap vers le terrain. Dans la ligne droite mon pilote d’instructeur (après avoir pris connaissance de mon expérience d’élève pilote de 25h et de pilote solo de 2-3h) me laissa les commandes jusqu’au début de la vent arrière, je pu donc m’exercer au virage en planeur (différent par le grand allongement des ailes), et a la mise en descente grâce aux volets et aux aérofreins (c’est pas tout mais ça plane pas mal comme oiseaux, c’est pas facile a faire descendre).

Au final un très beau vol qui me donne encore plus envi de dédier ma vie a l’aviations.

 

Et vive l’aviation !

http://www.planeur-challes.fr/

Publicités

Une Réponse to “Baptême de planeur”

  1. Julie Says:

    Difficile de rivaliser avec tout ce que tu as déjà fait pour ton cadeau spécial 18 ans (je sens que ça va finir en bon d’achat cette histoire, la lose quoi…) Et sinon je souligne la dernière phrase parce que je sais qu’elle est encore valable, j’ai besoin de m’en persuader vu que je pense être la raison principale de ta démotivation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :