Résultat du test théorique du brevet de base

J’ai enfin passé mon test théorique du brevet de base d’avion composé de 60 questions, le 14 septembre 2011.

J’étais arrivé le troisième à l’examen à la salle d’examen de Lyon.. Je crois que j’étais arrivé 1h30 avant l’heure prévue. Le truc, c’est que j’ avais peur des bouchons, donc on est parti tôt, mais un peu trop. L’ambiance à l’attente de l’ouverture de la grille était bonne, les gents discutaient de leurs expériences, des questions auxquelles ils n’arrivaient pas à répondre. J’ai donc pu à cette occasion lever le doute a une personne à propos d’un problème de message METAR (BKN 050 c’est fragmenté 5000ft ou 500 ft ? Bah 5000 bien sur !). Puis la barrière s’ouvre et l’attente continue à l’intérieur, au chaud. L’heure venue, les deux surveillantes arrivent et un par un elles nous appellent pour rentrer dans la salle d’examen. Une fois rentrés, on nous indique que les « brevets de bases » sont au fond à droite de la salle, je trouve ma place et m’assoie. Les table était vraiment grandes, du genre d’une table à manger de salon, ça change du collège et du lycée. Je sors ma convocation et ma pièce d’identité et j’attends. On nous donne les dernières consignes (dont une marante nous conseillant de mettre quand même une réponse même si on ne sait pas), puis on nous distribue les sujets à l’envers. En suite, quand tout le monde est prêt, on nous annonce le grand moment, on peut commencer (avec 5 min de retard sur l’heure prévu : 10h05).

Je finis toutes mes 60 questions en 20 min sur l’heure trente minutes disponible. J’ai donc eu le temps de me relire et relire, et de faire quelques dessins et schéma, juste pour le style… Je me dis qu’en fait je suis peut être allé trop vite, mais même après m’avoir relu plusieurs fois, je ne change aucune de mes réponses.

Deux ou trois jours plus tard, je reçois mes résultats, enveloppe demie-A4, je suis à mon aéroclub quand elle arrive dans la boite au lettre. Quand mon père vient me chercher, il m’annonce que la réponse est arrivée, il n’a pas ouvert, mais me dit qu’il a confiance. Une fois à la maison, je l’ouvre proprement au couteau, je sors son contenu et je voie deux papiers, je me dis que s’il y en a deux c’est qu’il y a sûrement le certificat d’aptitude avec. Je déplie les papiers en je lis : résultat 60 et minimum à avoir : 45. Je me demande ou est mon score me disant que le nombre soixante est le nombre total de questions, mais après une brève relecture je comprends qu’en fait, j’ai fait 60 questions justes sur 60 (zéro fautes ! Cool !). Je suis content. Je regarde le deuxième papier et vois écrit en gros et en travers de la feuille: DGAC, et je vois écrit en titre « certificat d’aptitude ». Je suis content. Mes parents dans la même pièce que moi me félicitent.

Conclusion : Examen passé avec brio, tout juste, sans faute, et avec l’appréciation téléphonique de mon instructeur après lui avoir annoncé mes résultats –> « Joli coup chef ! »


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :